Isoler les impacts réels d’un programme de formation et les convertir en valeur monétaire

Lors de notre dernier billet, nous avons pris connaissance des fondements de la collecte de données dans le cadre de la Méthodologie ROI (ROI Institute). Pour ce faire, nous avons utilisé des données issues d’une étude ROI réalisée par une entreprise canadienne renommée.

L’exercice de collecte de données a permis d’obtenir des données à 5 niveaux: Réaction, Apprentissage, Application, Impact et Bénéfices intangibles. Ces données ont été recueillies par le biais de questionnaires, d’observations et de base de données. Les résultats de Réaction recueillis ont entraîné l’ajustement du contenu du programme de formation au cours de l’implantation. Les données d’Apprentissage ont aidé à vérifier si chaque participant avait bien assimilé les nouvelles connaissances et les nouveaux comportements, valider leur capacité à les mettre en application dans le cadre de leur travail, et mesurer leur degré de confiance par rapport au programme de formation. Le troisième niveau d’évaluation, soit l’Application, avait pour rôle de s’assurer que les participants au programme de formation avaient bel et bien mis en application les connaissances et comportements enseignés.

Mais qu’en est-il des données d’Impact (niveau 4)? Nous devons savoir que ces données ne sont recueillies que dans le cadre de 5 à 10% des études ROI à travers le monde. Pour être significatives, elles doivent être collectées au cours d’un à quatre trimestres et normalement extraites de sources de données fiables telles qu’un CRM (“Customer Relationship Management”) ou un système comptable. Une fois colligées, ces données doivent faire l’objet d’un traitement fondamental sur lequel repose en grande partie la crédibilité de la Méthodologie ROI. En effet, il est extrêmement important de mesurer dans quel mesure le programme de formation a eu des effets réels sur les objectifs d’affaires de l’entreprise (voir le Plan de collecte de données) et plus particulièrement sur:

  • L’augmentation des ventes provenant de références;
  • L’augmentation des ventes en utilisant les méthodes enseignées par le programme de formation.

Le Plan d’analyse ROI développé lors de la phase de planification de l’étude ROI a permis de sélectionner la méthode pour isoler les effets réels du programme de formation sur les ventes de l’entreprise. Ce tableau présente aussi la méthode de conversion adoptée pour convertir les effets réels du programme en valeur monétaire. Les phases d’isolation et de conversion permettent ensuite de calculer un ROI très crédible.

La méthode d’isolation choisie par l’entreprise a été l’Estimation des participants. Pour ce faire, chaque participant a dû compléter un questionnaire de rétroaction duquel l’entreprise a non seulement soutirée les données d’Impact, mais les répondants ont dû également répondre à deux questions ayant permis d’isoler avec une précision suffisante la valeur des revenus de ventes découlant directement du programme de vente.

Première question d’isolation: « À combien estimez-vous l’impact du récent programme de formation sur votre performance globale en terme de ventes? »

Seconde question d’isolation: « Quel est, en %, votre niveau de confiance en cet estimé? »

Les pourcentages obtenus pour ces questions ont été multipliés l’un avec l’autre. Par exemple, si à la première question, le répondant avait indiqué 40 % et 60 % à la seconde, l’effet réel du programme de formation sur les ventes égalait donc 24%. Après avoir mis en application ce principe, l’entreprise a calculé une moyenne de l’ensemble des résultats provenant de tous les répondants, c’est-à-dire un pourcentage représentant l’effet réel du programme de formation, soit 33,57%. Conséquemment, selon les estimations des répondants, le programme de formation a contribué à 33,57% des ventes pour la période mesurée.

Sachant avec précision, la contribution réelle du programme de formation sur les ventes, l’entreprise n’avait plus qu’à convertir les effets réels du programme de formation en valeur monétaire. Pour ce faire, les responsables de l’étude ROI n’avait qu’à effectuer le calcul suivant: 33,57% x revenus de ventes x % marge bénéficiaire. Ensuite, il ne fallait que comptabiliser la totalité des coûts engendrés par le programme de formation et l’évaluation de sa performance, tel que prévu dans le Plan d’analyse ROI.

L’entreprise avait maintenant tout ce qui était nécessaire pour effectuer le calcul du retour sur investissement et présenté un rapport complet à la direction. De plus, elle avait même identifié quelques Bénéfices intangibles recueillis par le biais de commentaires exprimés par les répondants. Rappelons que les bénéfices intangibles sont en effet des données d’Impact que l’organisation a choisies de ne pas convertir en valeur monétaire.

Ceci fait le tour des étapes d’Isolation et de Conversion de la Méthodologie ROI. Afin de vous tenir en halène, le ROI découlant du programme de formation de cette entreprise vous sera présenté dans notre prochain billet qui sera publié d’ici la fin du mois de décembre. D’ici là, j’espère que nous aurons le plaisir de lire vos commentaires. À bientôt.

1 24 5

Louis Larochelle
Vice-président Services Professionnels
Talentuum

Advertisements

2 réflexions au sujet de « Isoler les impacts réels d’un programme de formation et les convertir en valeur monétaire »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s